Champs électromagnétiques

image apercu cadastre hertzienCertains champs électromagnétiques sont d'origine naturelle   (par exemple le rayonnement  ultraviolet du soleil et le champ magnétique de la Terre),  d'autres d'origine artificielle (par exemple les ondes émises par les commandes à distance, un four à micro-ondes, les téléphones sans fil, les câbles électriques, ...).

Alors qu'une grande partie des champs artificiels est générée à l'intérieur même des maisons, la Ville de Luxembourg souhaite prévenir la pollution électro-magnétique extérieure en provenance des antennes de télécommunication émettant sur le territoire de la ville.

A cette fin, un cadastre hertzien et une charte volontaire ont pour objectif de :

  • faire l'inventaire des champs électromagnétiques,
  • prendre en compte les préoccupations des citoyens au sujet de l'exposition à ces champs,
  • préserver un urbanisme de qualité,
  • permettre le développement harmonieux de nouvelles technologies de la communication,
  • informer le public en toute objectivité et transparence.

Une première charte a été signée en octobre 2011 pour le réseau HotCity.

      Logo HotCity VdL      Des informations y relatives peuvent être téléchargées ci-dessous:       

Un projet pilote d'extension de la charte aux antennes GSM est en cours.

Le site de l'Institut Luxembourgeois de Régulation renseigne sur l'emplacement des stations de base pour réseaux publics de communications mobiles.

Le magazine ECOlogique n°01 / 2012 - Champs électromagnétiques approfondit le sujet.