Etude sur le comportement de mobilité en ville

13.12.2016 15:57

Ce mardi 13 décembre 2016, le Collège des bourgmestre et échevins, représenté par Madame Lydie Polfer, bourgmestre, et Madame Sam Tanson, 1re échevine, responsable en matière de mobilité, et Monsieur Charles Margue, directeur d’études de l’institut TNS-Ilres, ont présenté les résultats de l’enquête sur le comportement de mobilité en ville, menée entre fin avril et début mai 2016.

Avec un échantillon de 2.233 personnes âgées entre 18 et 75 ans, représentatives de la population du Grand-Duché (990 résidents de Luxembourg-Ville, 541 personnes habitant les communes limitrophes, 702 personnes habitant le reste du pays), 372 frontaliers actifs et 655 enfants résidant sur le territoire de la capitale, cette étude, réalisée en ligne et par téléphone, a permis de récolter des valeurs précises et détaillées sur les déplacements à Luxembourg-Ville, notamment en matière de trafic individuel motorisé (voiture, moto), de transports en commun (bus, train) et de mobilité douce (vélo, marche à pied).

Grâce aux questions sur l’équipement des ménages en véhicules, la fréquence d’utilisation des différents moyens de transport, l’utilisation des moyens de transport en fonction des motifs du déplacement (travail, école, loisirs, visite à la famille…), la détention d’un abonnement de transports publics, la mise à disposition d’une place de parking sur le lieu du travail ou encore les pratiques de partage, telles que le carsharing, les comportements et les motivations actuels des différentes catégories de personnes interrogées ont pu être saisis.

Les résultats de l’enquête, outre l’identification des pratiques de déplacement actuelles, permettront à la Ville de Luxembourg de concevoir des modèles de mobilité futurs prenant en compte les habitudes des différents publics interrogés. Ainsi, après l’élaboration et la mise en œuvre de mesures spécifiques destinées à augmenter notamment la part modale des transports en commun et de la mobilité douce, la présente étude servira de référence pour mesurer et évaluer les effets et l’impact des dispositifs réalisés lors de futurs sondages.

Téléchargez la présentation en entier